Nathalie hodebourg

1% Complete
1%
funded
5 000 €
goal
0
days left

Bonjour, d'une manière simple et originale je vais me presenter en faisant mon auto interview


Qui es-tu?

je suis Nathalie, j'ai 37 ans je suis originaire de la Martinique.


Qu'aimes-tu dans la vie? 

Tout ce qui touche à l'art en général le cinéma, la musique, j'aime rire, faire rire, la danse, le théâtre, les musées, le jazz, le gospel, j'aime également l'escalade, ma famille et accessoirement filmer avec une caméra. Sur un plan plus intime , il y a plein de choses qui me plaisent, souvent des choses simples car c'est souvent ces petites choses qui vous font aimer la vie. Une bonne amitié, une musique qui vous apporte du bonheur, un bon film, le contact de la nature, des animaux et surtout rêver, s'autoriser a rêver , se transporter vers des choses que l'on veut vivre tout en ayant les pieds sur terre.

Se remémorer les vacances lorsqu'on était gamin, un bon repas, observer autour de soi et ne retenir que le bon, un sourire d'une ou d'un inconnu, une politesse offerte ou qu'on vous offre bref tous ces petits trucs qui vous donnent le droit d’espérer et de croire en beaucoup de choses meme si c'est pas toujours très simples.


Que fais-tu dans la vie?

je suis actuellement animatrice dans le social, je travaille dans un centre d'hébergement d'urgence avec un public en grande précarité. En fait, Je donne des cours d'Alphabétisation, j'aide ces personnes à apprivoiser leur environnement avec des ateliers simples et ludiques, à ne pas se décharger de leur rôle de parent en creant du lien à travers des travaux créatifs et je veille au maintien de leur cadre de vie un peu comme une gouvernante.

 C'est un métier à double casquette qui n'est pas toujours facile mais voila j'apprends beaucoup au sujet de ces personnes trop souvent invisibles, oubliées. On parle principalement de SDF mais essentiellement des femmes enceintes ou des familles avec des enfants. J’avais des à priori, le SDF que j’imaginais est celui qu’on croise dans la rue le soir, sur les porches, sous les ponts, dans des endroits sombres, avec du pinard à la main mais voilà c’est là que le boulot est vraiment intéressant. Je n’ai jamais rencontré autant de monde issu de milieux de vie et de pays différents. Il faut savoir les accueillir, les laisser parler s’ils en ont envie ou tout simplement garder le silence. Il faut leur sourire, parce qu’un sourire peut être extrêmement important pour une personne qui vient d’être mise à la rue, par son mari, par son propriétaire  ou mais encore qui fuit quelqu'un ou quelque chose. Bien sûr, ce boulot a aussi son lot de tristesses. On apprend les histoires horribles des gens… pour pouvoir venir en France et malheureusement parfois aboutissent au pire des résultats ; même si je ne fais que les croiser au détour d'une animation, ça fait toujours mal. Quand on voit un couple accéder enfin à un logement, commencer à s’en sortir c'est aussi une source de bonheur. Ces femmes, ces familles sont fortes, incroyablement fortes, elles donnent tout pour leurs enfants et elles méritent un moment au calme, à l’abri ce que permet la structure ou je travaille.


Quelle sont les qualités pour devenir cameraman selon toi?

Les qualités nécessaires pour réussir dans le milieu, un cadreur doit être créatif et avoir un certain sens artistique. En plus de maîtriser les techniques de prise de vues, le cadreur doit être rigoureux, dynamique et réactif. Il doit également avoir le sens du travail en équipe, et être capable de faire face à des situations d'urgence. Une bonne résistance physique et nerveuse  peut s'avérer nécessaire pour exercer le métier de cadreur. il faut être patient et à l'écoute , du chef de projet, des coéquipiers... Chacun peut apporter un axe d'amélioration et il est important d'être attentif aux moindres détails. De même, il faut pouvoir être aussi force de proposition et de conseil. Il faut également être curieux et à jour sur les nouveautés technologiques et créatives de ce métier. Etre attentif au monde environnant : il est important de bien comprendre ce que les clients veulent exprimer. Enfin, certains tournages ont lieu à l'étranger et sont destinés en priorité à un public anglophone. Il ne faut donc pas négliger les langues durant son cursus scolaire. » c'est pour cela que je travaille mon anglais en ce moment avec l'aide d'un ami qui est prof d'anglais.


Pourquoi devenir cadreur cameraman?

 En ce qui me concerne depuis que j'ai touché à une caméra, j'ai été convaincue que ce métier est fait pour moi donc un Dimanche sur deux je deviens cameraman amateur au sein de mon église mais je ne m'occupe pas du montage, c'est néanmoins une facette du métier que j'aimerais aborder avec le temps.  Selon moi, pour devenir cameraman vous avez besoin de 2 choses : la passion et la détermination. Tout le reste sera logique, la motivation pour apprendre à se perfectionner et la détermination pour aller jusqu'au bout.


Ne penses tu pas que reprendre tes études a ton age peut être utopique?

Je pense que la formation c'est tout au long de la vie, qu'il n'y a pas d'âge pour se former. C'est un continuum entre la formation initiale, générale ou professionnelle, et l’ensemble des situations où s’acquièrent des compétences : actions de formation continue, activités professionnelles, implications associatives ou bénévoles. La formation professionnelle tout au long de la vie vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d'acquérir et d'actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle et son épanouissement personnel ainsi que de progresser d'au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.


Quel est ton projet?

Il y a trois écoles sur Paris qui me semble dispenser d'une formation de qualité, le Studio M, Cifacom et Eicar. Ils proposent tout les trois un BTS sur deux ans et l'année est entre 6500 € et 7900€, c’est vrai que cela représente un budget mais à cela je te dirai une chose: on n'a rien sans rien. Pour moi, j’ai pris la bonne décision, car j’ai écouté l’appel. Je ne peux pas me tromper, alors même si je ne sais ni quand, ni comment, je sais que, d’une façon ou d’une autre, ça va marcher.                              

                

 Toute aide est bonne à prendre !

Je recherche principalement un moyen de financer mon projet, mais si vous possédez des compétences techniques, du matériel, des contacts ou que vous pouvez promouvoir mon projet auprès de votre entourage ou toutes autres initiatives visant à rendre possible ce projet, celles-ci seront les bienvenues et grandement appréciées ! En plus de tout ma reconnaissance et ma gratitude, je vous réserve des petites surprises pour vous remercier de votre générosité


{{ up.day }} {{ up.month }} {{ up.year }}

{{ up.title }}

{{ up.description }}

{{ comment.first_name }} {{ comment.last_name }}

{{ comment.comment }}

  • {{ backer.first_name }} {{ backer.last_name }}
    Reward: {{ backer.reward }}
    {{ backer.date }}
    {{ backer.amount|number:0 }}